Les petits producteurs

Congo

La coopérative SOPACDI, créée en 2003, se situe à l’est de la République Démocratique du Congo sur les rives du lac Kivu, près de la ville de Minova. Elle a réussi à convaincre plus de 5 200 caféiculteurs grâce à la force de son projet.

  • 5 200
    producteurs
  • 17 tonnes
    achetées par Malongo
  • 2011
    Début du partenariat

Le Lac Kivu

Un lac à 1 400m d'altitude

Dans l’est de la République Démocratique du Congo, les bords du lac Kivu (situé à 1 450 m d’altitude au pied du volcan Nyiragongo), réunissent des conditions idéales pour la culture du café.

Introduites par les colons belges, les anciennes variétés de bourbon ont été conservées et permettent aujourd’hui la production d’un cru exceptionnel.

Le café constitue en effet une culture de rente essentielle pour l’économie du Congo, et en particulier du Kivu. Le cru parvient à la coopérative en provenance de la presqu’île de Buzi-Bulenga.

 

rameau2

Déguster nos cafés du Congo

250g
Café moulu Congo
Biologique & équitable Café moulu Congo
6,20 €

250g
Grains Congo Kivu
Biologique & équitable Café Grains Congo Kivu
5,70 €

Acheter

SOPACDI

Solidarité Paysanne pour la Promotion des Actions Café et Développement Intégral

Cette petite coopérative, qui comptait au départ 300 membres, regroupe aujourd’hui 5 200 planteurs appartenant à des groupes ethniques différents (Irundi, Kihavu ou Kinyarwanda). Ils parviennent à produire l’un des cafés les plus fins d’Afrique, cultivé entre 1 400 et 1 700 m.

Doté d’une fine acidité, d’une belle longueur en bouche, ce café très aromatique, révèle notamment des notes d’agrumes. La coopérative traite son café dans trois stations de lavage communautaires. Le café en parche est disposé sur des claies qui permettent un séchage rapide et qualitatif.

branche3
Projet agricole

Le projet encourage l’association de cultures vivrières – qui assurent l’alimentation de base – à la culture de rente que constitue le café, par des actions de relance des activités agro-pastorales et d’appui à la transformation et à la commercialisation des produits agricoles. Bien sûr, ces actions ne vont pas sans la structuration des associations paysannes sur place.

L'engagement de Malongo

Malongo apporte un appui direct aux populations en difficulté au travers d’un projet de développement de la caféiculture, comprenant des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Le programme a permis de fournir un appui de première main à la commercialisation des produits mais aussi aux services et aux infrastructures qui encadrent la production.

Le travail des producteurs

Par ailleurs, la coopérative a mis en place de nombreuses actions de soutien technique : régénération des cultures de café, approvisionnement des producteurs en semences et plantules, formation des planteurs pour améliorer la qualité du café et octroi de microcrédits pour accroître la production.

BURUNDI
Le café de Kayanza
Voyage au Burundi