Mexique
Les petits producteurs

Mexique

Le Mexique foisonne de terroirs caféiers. Très connaisseur du pays, après plusieurs campagnes de prospection et le développement de nombreux programmes de partenariat, Malongo a noué des relations complices et durables avec certaines coopératives.

Malongo et le Mexique
cerises+feuilles2@2x

UCIRI

Le point de départ de Max Havelaar

Au sud du pays, dans l’État d’Oaxaca, l’isthme de Tehuantepec abrite la coopérative fondatrice du commerce équitable et du label Max Havelaar : l’UCIRI. Partenaire de Malongo depuis 1992, elle compte pour beaucoup dans notre engagement pour le café éthique.

En proie à une situation économique difficile notamment due à l’épidémie de rouille du caféier et au séisme qui toucha durement le pays, la coopérative a pu compter sur le soutien de notre entreprise et de sa Fondation. Grâce à des aides financières et à la mobilisation des salariés, une usine permettant de produire des confitures et des jus ainsi qu’un élevage de poulets ont notamment été mis en place.

cerises+feuilles4@2x
  • 1800
    producteurs
  • 27 tonnes
    achetées par Malongo
  • 1992
    Début du partenariat

Déguster nos cafés du Mexique

125g
Café moulu Mexique
Biologique & équitable Café moulu Mexique
4,50 €

250g
Biologique & équitable Café Grains Mexique
6,20 €

Acheter

Ocozaca

Reine du café bio

Dans l’État mexicain de Veracruz, à Zacamitla, les 17 petits producteurs de la coopérative OCOZACA ont réussi des innovations remarquables en matière de caféiculture biologique, atteignant le rendement spectaculaire de 10 tonnes à l’hectare !

Ces formidables résultats ont conduit de nombreux caféiculteurs mexicains à venir étudier leurs procédés. Afin de diffuser ces méthodes dans le monde entier et d’encourager l’OCOZACA dans son développement et sa volonté de transmettre, Malongo a invité certains de ses membres à voyager dans d’autres pays producteurs.

branche3

Incafesam

Une fédération de coopératives

Créée en 2013, INCAFESAM est une fédération soutenue par la Fondation Malongo. Elle regroupe 9 coopératives des États de Veracruz et de Puebla (dont la coopérative OCOZACA) cultivant un café biologique, sous ombrage. Ces entités se sont réunies afin d’atteindre des volumes rentables d’exportation. Des programmes de replantation et de formation à la dégustation ont été menés auprès des producteurs. Le café y est produit entre 1 000 et 1 800m d’altitude.

rameau2
  • 400
    producteurs
  • 93 tonnes
    achetées par Malongo
  • 2013
    Début du partenariat
Café et biodiversité

Le Mexique adhère au grand projet de « Corridor Biologique Mésoaméricain », qui maintient la connectivité biologique entre 600 zones protégées de la région et assure le maintien de son exceptionnelle biodiversité. Ces écosystèmes montagneux sont souvent idéaux pour l’exploitation sous ombrage des caféiers.

CICADES

Un centre unique au monde

Fondé en 2014 grâce à un partenariat entre Malongo, l’université de Chapingo et la coopérative de producteurs OCOZACA, le CICADES a pour vocation de développer et transmettre les meilleures pratiques caféicoles biologiques. Un centre unique au monde en matière de formation et recherche pour une production bio intensive.

Le projet est né d’une détermination : celle de faire partager l’expérience et l’expertise de scientifiques et de caféiculteurs locaux à des producteurs de toutes les régions du monde. Le centre CICADES propose aussi des assistances commerciales et juridiques, ayant par exemple permis la création d’INCAFESAM.

 

Sa devise : Personne ne sait tout, tout le monde sait quelque chose
Sa devise : Personne ne sait tout, tout le monde sait quelque chose

EL TRIUNFO

Le café de la biodiversité

Au sud-est du pays, près de la frontière guatémaltèque, la coopérative CESMACH produit un arabica de haute qualité au sein de la réserve El Triunfo. Les caféiers sont exploités au coeur d’un écosystème d’une exceptionnelle biodiversité, selon un mode d’agriculture respectueux de l’environnement.

La coopérative effectue en parallèle un important travail de reforestation, de protection et de recensement de la faune et de la flore. Malongo la soutient à travers plusieurs projets : création d’une société pour faciliter les opérations d’export, réalisation d’un centre de fabrication d’engrais bio et d’une pépinière.

feuilles
Sao Tomé
Le café du milieu du monde
Voyage à Sao Tomé