Les petits producteurs

Sao Tomé

La relance de la filière café à São Tomé, opérée par Malongo et les caféiculteurs de la coopérative CECAFEB, est l’un des plus longs partenariats menés en pays producteur par Malongo et sa fondation. Anciennes plantations rénovées, variétés d’exception relancées, commerce équitable instauré, agriculture biologique certifiée… Un superbe partenariat !

  • 250
    producteurs
  • 3 tonnes
    achetées par Malongo
  • 2009
    Début du partenariat

Relance de la filière café

De superbes variétés anciennes d’arabica

Pays situé à l’intersection de l’équateur et du méridien de Greenwich, São Tomé-et-Principe est surnommé l’île du milieu du monde. Avec son climat équatorial et son sol volcanique très riche, ce petit archipel du Golfe de Guinée bénéficie de conditions géoclimatiques rêvées pour la culture du café.

Les prospecteurs Malongo ont découvert dans la région de Monte Café de superbes variétés anciennes d’arabicas (Bourbon rouge, bourbon jaune et typica) exploitées par quelques caféiculteurs faisant face à une situation économique difficile. Malongo a entamé des démarches auprès des autorités gouvernementales pour relancer la production de ces cafés dans un mode équitable et biologique. La coopérative de producteurs CECAFEB a ainsi été créée.

rameau2

Déguster nos cafés de Sao Tomé

250g
Café moulu Sao Tomé
Biologique & équitable Café moulu Sao Tomé
6,20 €

Acheter

CECAFEB

Une coopérative initiée par Malongo

Sur les pentes du Monté Pico, les producteurs de la coopérative CECAFEB cultivent à l’ombre d’arbres centenaires d’anciennes variétés d’arabica de grande qualité. Initié en 2010, le projet de relance de la filière comprend la création de cette coopérative mais également la formation des paysans, la construction des infrastructures de transformation et de stockage ainsi qu’un ambitieux plan de replantation et de rénovation des parcelles. Vivant dans des conditions difficiles, les 250 producteurs de la coopérative et leurs familles peuvent, grâce à la relance de la filière, diversifier leurs sources de revenus et améliorer leur qualité de vie.

Il a fallu convaincre les producteurs, éteindre leur méfiance, les mobiliser, leur montrer qu’il s’agit d’un projet sérieux et différent.
Il a fallu convaincre les producteurs, éteindre leur méfiance, les mobiliser, leur montrer qu’il s’agit d’un projet sérieux et différent.
branche3
Formation au Mexique

En 2013, quatre producteurs de São Tomé s’étaient envolés vers le Mexique pour un voyage d’études au CICADES (centre de recherche en caféiculture bio) avec visites d’installations, ateliers pratiques et cours théoriques.

La Fondation Malongo

Impliqué dès les prémices du projet, la Fondation Malongo a financé l’achat de matériels divers. La rénovation des parcelles et la création de nouvelles pépinières auront nécessité une assistance technique et des formations pour les paysans, dispensées sur place par les équipes Malongo.

Les projets d'avenir

Des recherches sont menées sur place pour développer une technique biologique efficace de lutte contre l’insecte parasite « scolyte du caféier ». Avec l’appui de la Fondation Malongo, les producteurs santoméens cherchent également à accroître leur production via une amélioration de la productivité des parcelles.

feuilles
Laos
Pérou
Le café du pays des Incas
Voyage au Pérou