La Fondation Malongo

« Le mot culture dérive du latin colere - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir, préserver - et renvoie primitivement au commerce de l'homme avec la nature, au sens de culture et d'entretien de la nature en vue de la rendre propre à l'habitation humaine ». Hannah Arendt

LA FONDATION MALONGO,  PARTENAIRE DU FESTIVAL 

 

Du 27 octobre au 26 novembre 2017

 

La Fondation Malongo soutient la création contemporaine en s’engageant auprès d’institutions reconnues pour leur choix artistique ou en menant elle-même des projets culturels.

Depuis 2012, elle collabore avec l’ECLAT, un lieu d’expériences et de rencontres pour les arts sonores et visuels, avec laquelle elle a déjà mené certains projets (Ralentissez des hommes travaillent, ACME).

Cette année, elle était partenaire du festival Movimenta, le premier festival dédié à l’image en mouvement qui explore la création audiovisuelle sous toutes ses formes. 

Dans le cadre de ce partenariat, la Fondation Malongo a eu le grand plaisir de pouvoir présenter trois films qu'elle a coproduits avec l'ECLAT et la Communauté européenne entre 2012 et 2017. 

La projection a eu lieu au Cinéma de Beaulieu en présence du Vice-Président de la Fondation Malongo Jean-Pierre Blanc, des artistes Sébastien Rémy et Cyril Verde (ACME),  de Paolo Rosso (Microclima) et de Ondine Bréaud-Holland, théoricienne de l'art.

 

AU PROGRAMME :

RALENTISSEZ, DES HOMMES TRAVAILLENT, de Tony FARIA-FERNANDES (France, 2012, 3’57’)

Une plongée au cœur de l’usine de torréfaction à travers laquelle l’artiste porte un regard novateur sur l’entreprise et les hommes qui la font vivre.

 

MORIVIVI, de Enrico CASAGRANDE & Matteo PRIMITERRA (France –Italie, 2017, 22’)

Un témoignage inédit sur les conditions de vie des populations qui habitent dans les plantations de café de la Sierra Mestra à Cuba.

 

ACME : FILMde Cyril VERDE & Sébastien REMY (France, 2017, 7’)

Le voyage sensoriel et mémoriel d’un ancien employé de Malongo qui redécouvre les souvenirs accumulés au cours de sa vie, faite de voyages à travers le monde, de rencontres avec des producteurs et des amateurs de café.


Depuis 20 ans déjà, Malongo élargit son action au-delà de ce qui constitue son activité principale. La société commence sa propre collection en 1994 puis crée le département Culture, six ans plus tard. Parallèlement, la société s’implique dans des projets de développement, notamment auprès des petits producteurs de café. Elle organise des colloques sur le Commerce équitable et publie un Journal du café dont les articles traitent de sujets variés. En 2006, le rayonnement est tel que Malongo pousse encore plus loin son engagement en créant sa propre Fondation d'entreprise : la Fondation Malongo, présidée par Xavier Rombouts. Administrée par des spécialistes en différents domaines, elle fait intervenir des agronomes par exemple, des historiens, ou des spécialistes de la Culture et du monde de l’art. Elle mène des actions en lien avec l'agriculture et la recherche scientifique, mais fait également valoir le patrimoine et la création contemporaine s'ils sont en lien, direct ou indirect, avec le café.

La Fondation s'implique aussi bien dans des opérations d'urgence que dans des projets à long terme. C’est le cas du programme qu’elle met en œuvre à Uciri, au Mexique, où elle participe au renouveau de plusieurs plantations qui ont été violemment touchées par la rouille du caféier. Pendant de nombreuses années, elle a collaboré avec le MuCEM  à des ateliers de réflexion sur le café, tout d’abord, puis à l’élaboration de l’exposition Café in qu’elle a entièrement coproduite. À Cuba, elle a initié en 2014 le projet Los Caminos del Café qui se poursuivra sur plusieurs années. À travers ce projet d’envergure, la Fondation participe à la restauration et à la valorisation du patrimoine caféier de la région de Santiago de Cuba.

Elle développe donc ses actions à différentes échelles, en France comme à l'étranger. Bien plus qu'un organe de mécénat, la Fondation privilégie les échanges et favorise les passerelles entre les disciplines. Que ce soit auprès de l'Union européenne, de grands musées comme le MuCEM, ou auprès d'associations culturelles telles que l'Eclat à Nice, elle œuvre au rapprochement d'acteurs venus  d’horizons divers.         

Enfin, elle engage ses valeurs au sein même de l'entreprise. D'une part, elle veille à ce que tous les projets-phares soient présentés au personnel par ceux qui les portent : commissaires d’exposition, conservateurs du patrimoine, scientifiques de renom, …. D'autre part, elle facilite l'accès à la Culture en nouant des relations avec des institutions locales, telles que le Théâtre National de Nice. 

AGRICULTURE

La Fondation aide au développement de structures de formation, en relation avec des universités locales et favorise les échanges entre planteurs, afin qu’ils bénéficient de connaissances communes. Elle encourage la restauration d’anciennes plantations et intervient dans des projets associant agriculture et Culture, notamment au Mexique,  au Laos et à Sao Tomé.

Au Mexique, la Fondation a appuyé de nombreux projets de diversification des revenus : écotourisme à Chayotepec, production agro-industrielle du type jus de fruits, thé, maracuja..., ce qui montre un réel engagement auprès des producteurs avec qui elle travaille.

 

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Impliquée dans les questions environnementales, la Fondation soutient la recherche scientifique et agronomique, en particulier quand celle-ci alerte sur l'emploi des OGM, des pesticides et autres herbicides. Elle s'engage dans le développement d'une agriculture biologique, diversifiée et valorisant l'agroforesterie. 

CULTURE

La Fondation Malongo envisage la Culture dans son sens le plus large, du patrimoine matériel et immatériel à la création contemporaine. Depuis son origine, elle gère la collection Malongo, collection qui n'a cessé de s'enrichir et qui lui permet d’enquêter sur l'histoire du café. Mais la Fondation n'en demeure pas moins tournée vers l'avenir. Désireuse d’aborder le café dans toutes ses composantes, elle s'est ouverte à la création contemporaine, en soutenant de nombreux projets artistiques en lien avec le café, mais également en lançant, en 2007, son premier concours Design. Enfin, la Fondation intègre le monde de l'édition en permettant la publication de certains ouvrages hors des voies commerciales habituelles. 

  

La collection Malongo


Au fil du temps, la collection Malongo s'est enrichie d'une grande variété d'objets, témoins de l'histoire du café et de la manière dont ce breuvage a été produit, commercialisé et mis en scène à travers les âges. Conservée dans les réserves de la Fondation, la collection est de temps en temps accessible au grand public, lors d'expositions en partenariat avec d'autres institutions, telles que le Musée des Arts Décoratifs de l'Océan Indien pour Le café à Bourbon 1708-1946. Dans certains cas, ce sont les moulins à café qui sont prêtés, dans d’autres, les affiches ou les services de table, sans compter les pilons et autres curiosités, comme pour l’exposition Café In (MuCEM) coproduite par la Fondation.  

 

Les expositions :

Le café à Bourbon, 1708-1946; des origines à la départementalisation (Décembre 2008-juin 2009) :

Organisée au Musée des Arts décoratifs de l'Océan Indien à la Réunion, cette exposition fait découvrir pas à pas l'histoire du café, de sa découverte en Ethiopie  jusqu'au développement de la caféiculure. 

 

Café In (Octobre 2016 - janvier 2017) : 

En coproduction avec le MuCEM

La Fondation s’est associée avec le MuCEM dans le cadre d’une ambitieuse exposition sur le café.

Plus de trois cents œuvres d'art, photographies, objets, gravures, dessins, ouvrages rares, correspondances, archives audiovisuelles et textes inédits illustrent sur plus de 1000m2 l'histoire du café dans le monde.

Une collaboration qui a permis à la Fondation de faire découvrir certaines pièces de sa collection privée et une partie de son herbier. Une véritable rencontre intellectuelle durant laquelle elle a également partagé ses connaissances et son savoir-faire en matière de café. 

Commissaire: Jean-Michel Djian

Commissaire adjointe : Mireille Jacotin

 http://www.mucem.org/fr/exposition/cafe

 

Concours Design Malongo


Grâce aux multiples objets qui composent sa collection, Malongo peut se plonger dans l'histoire du café,  de sa production à sa consommation. Lancé en 2007 par Malongo et sa Fondation d'entreprise, le concours Design permet, depuis, de se tourner vers l’avenir.  En mettant au défi de jeunes créateurs (étudiants et jeunes professionnels) d’inventer de nouvelles formes et de nouveaux concepts, en matière d’usage notamment, il participe de cette réflexion d’ensemble, tout en permettant aux lauréats de franchir un pas dans leur parcours professionnel.  

 

 

 

 

 

Soutien à la création contemporaine


Parce qu'elle est convaincue que les œuvres d’art donnent à voir le monde différemment et nous enrichissent humainement, la Fondation s'engage dans le soutien à la création contemporaine en défendant de nombreux projets, en France comme à l'étranger.  A travers ces projets (du dessin à la peinture, de la vidéo à l’installation), elle témoigne de la manière dont le café peut être regardé, analysé et même interrogé aujourd’hui, de façon non conventionnelle. La Fondation agit à plusieurs niveaux : en mettant sa collection et son département formation à la disposition des artistes, en les accueillant en résidence et, parfois même, en coproduisant certaines œuvres, comme elle le fait avec l'Eclat à Nice.

 

Les projets déjà soutenus :

ACME, villa Arson :

https://www.villa-arson.org/2014/10/a-company-that-makes-everything/

http://www.villa-arson.org/download/telechargez-le-journal-de-lexposition-acme/

Résidence d'artistes à Cuba, Los Caminos del Café :

http://act.mit.edu/inside-act/2015/10/16/the-cuba-project-public-space-as-a-possibility-to-construct-a-new-civic-imagination/

PrototYp, Ralentissez des hommes travaillent :

Découvrez le film :  >>> Le Film.

L'Eclat Nice :

http://leclat.org/

 

 

Soutien à l'édition


Avant même la création de la Fondation, Malongo a initié une politique de soutien à l'édition, en permettant  la publication d’ouvrages qui sortaient du circuit traditionnel de la commercialisation.

Aujourd'hui, la Fondation continue de suivre cette politique et, depuis peu, engage des fonds pour que soient publiés des ouvrages et des DVD portant sur des sujets sensibles voire polémiques.

 

Projets soutenus :

La trilogie Papoue, 1983 - 1992, Paris :

Édition d’un DVD qui retrace l’histoire de cette tribu Papoue, depuis ses premiers contacts avec des chercheurs d’or australiens en 1930 à sa tourmente dans le monde moderne.

http://www.docsurgrandecran.fr/dvd/trilogie-papoue

La fabuleuse aventure du café, 2006, Paris :

Ce livre, illustré de gravures et de dessins originaux retrace l’aventure du café à travers de nombreux grands thèmes (Histoire et légendes du café, les arts de vivre, la production du café, le commerce équitable ...). 

 

"LOS CAMINOS DEL CAFE" : UN PROJET TRANSVERSAL

 

Les relations franco-cubaines sont intimement liées à l'histoire du café, puisqu'elles débutent en 1791 quand, à la suite de la révolution haïtienne, des milliers de planteurs français débarquent à Cuba. Dès lors, ces propriétaires de cafetal développent une économie et une culture du café qui feront de Cuba, à la fin du XIXe siècle, le premier producteur mondial. 

En 2000, l'UNESCO inscrit les premières plantations de café du sud-est de Cuba, sur la Liste du Patrimoine mondial, au titre de Paysage archéologique.

En 2014, à l’initiative de l'Oficina del Conservador de la Ciudad de Santiago de Cuba et de la Fondation Malongo, est lancé Los Caminos del Café. Ce programme de sauvegarde et de réhabilitation du patrimoine est soutenu et cofinancé par l'Union européenne.

Il  porte sur d'anciennes cafetal, dont la célèbre Fraternidad et, en zone urbaine, la Casa Dranguet, espaces conçus comme des lieux d’interprétation mais aussi de rencontres et de création, notamment dans les résidences d’artistes.  

Los Caminos del Café doit contribuer au développement culturel et socio-économique de la région. Son objectif principal est d'ouvrir et de faire connaître ce patrimoine aux touristes et aux Cubains,  à travers des actions menées par un tourisme responsable. Ce programme de sauvegarde et de réhabilitation du patrimoine est soutenu et cofinancé par l'Union européenne. 

 

Les associés :

Los Caminos del Café est réalisé grâce à des associés sélectionnés pour leur expertise et leurs vues : Institut du Patrimoine wallon – Belgique, Casa del Caribe – Santiago de Cuba, Association générale des Conservateurs des Collections publiques de France, Catedra de Estudio Franco-Cubanos y Caribenos Montaigne/Montesquieu – Santiago de Cuba, Asociación Mundial de Expertos en Turismo– Francia – Turismo, Fédération des Parcs naturels régionaux de France – Paris – France, Fundación Ludwig de Cuba – La Habana – Cuba, Microclima – Venezia–Italia.

 

 

 

Pour obtenir plus de documentation et contacter la fondation : fondation@malongo.com