Univers Café -
22·07·2019

L'expresso

L'expresso est la boisson à base de café la plus répandue dans les établissements. Sa parfaite réalisation par les Baristas nécessite les respect de plusieurs critères précis.

Une science et un art

L’expresso est un café extrait par passage d’eau chaude sous pression à travers du café moulu et compacté. Bien souvent présentée dans une petite tasse, la boisson obtenue est foncée et corsée, avec en surface une crème de couleur noisette. Cette maîtrise demande un certain nombre de connaissances théoriques sur le produit, les machines et les procédures. Mais elle réclame aussi beaucoup de métier ! Sûrs et précis, affinés par l’expérience, les gestes du Barista expert sont ceux d’un artisan chevronné. Pour cela, plusieurs paramètres doivent être respectés.

RÉUSSIR SON EXPRESSO

La réussite d’un expresso demande de respecter un certain nombre de critères. En premier lieu : le ratio eau/café, la mouture, le tassage uniforme dans le porte-filtre ou encore le temps extraction. Autre critère important : la température de l’eau. Trop chaude elle détruit les arômes du café, trop froide elle ne les extrait pas suffisamment. Enfin, la propreté du matériel est également indispensable pour la qualité des boissons.

  • Ratio : entre 7 et 9 g de café moulu
  • Mouture : fine et bien adaptée à la machine
  • Pression de la pompe : 9 à 10 bars
  • Température eau chaudière : environ 90 °C
  • Tassage : force de tassage 10 kg
  • Temps d’extraction : entre 20 et 30 secondes

DOSETTES 1,2,3 SPRESSO ®

Le dosage et la mouture parfaits de la dosette MALONGO 1,2,3 Spresso® vous permettent de réaliser un parfait expresso. Simple à utiliser et respectueuse de l’environnement, la dose en papier de fibres naturelles offre une fraîcheur inédite d’arômes, dans un emballage recyclable, dégradable et collectable.

l’importance de la mouture

La mouture est un facteur déterminant lors de l’extraction d’un café. Si elle est mauvaise, le café le sera aussi. Comme pour toutes les autres méthodes de préparation, l’expresso requiert une mouture particulière. Avec une mouture trop fine, l’eau passera trop lentement à travers le café moulu. Résultat dans la tasse: une boisson très amère et corsée. Si elle est trop grosse, l’eau passera trop rapidement, donnant un café fade et très acide. C’est donc une question de justesse, de minutie, et de précision. Voilà pourquoi nos équipes veillent à la qualité des moutures de nos boites de café moulu Malongo.

LE Résultat dans la tasse

La crème est le premier indicateur d’un expresso bien réussi. On juge tout d’abord sa persistance, elle doit « tenir ». Vient ensuite l’analyse de sa couleur. L’idéal est qu’elle soit de couleur noisette ou peau de chamois. Sa consistance est également un point important. La crème doit être épaisse, onctueuse, élastique. Pour conclure, la dégustation doit révéler un excellent équilibre entre acidité et amertume. Bien évidemment chaque cru possède des caractéristiques gustatives uniques. Ainsi, certains expressos seront plus acidulés ou plus amer, en fonction de leurs origines. C’est ce qui fait la richesse du café !