Le café biologique

Torréfacteurs depuis 1934, nous sommes une entreprise familiale. Notre passion pour le café fait de nous un acteur de cette culture dans le monde entier. Tête de file française du café équitable, notre engagement actif dans sa culture biologique est une évidence.

Culture bio, culture durable

Le café biologique est produit sans recours aux engrais (sur un sol exempt de trace depuis 5 ans) ni pesticides de synthèse. Dans une gestion biologique globale – cycles, activités des sols -, il exclut les organismes génétiquement modifiés. Il est obligatoirement soumis à une norme et un strict cahier des charges qui permettent sa certification. Contrôle et certification sont exercés par des labels internationaux officiels et indépendants, tels ECOCERT dans le pays producteur ou le label AB en France.
 

Culture bio : vers une totale traçabilité

Le café doit être certifié deux fois par un label bio : à la production, dans son pays d’origine, à sa diffusion, dans le pays de consommation. Le producteur indique, au quotidien, les actes et évènements de la plantation, la nature et la quantité de tous les produits utilisés dans la culture mais aussi lors du stockage et du transport. Même transparence pour le torréfacteur dans le processus de transformation et les conditions d’emballage. Le café bio, c’est un bond en avant pour une traçabilité de la plantation à la tasse.
 

Cultiver un café biologique

C’est d’abord un entretien minutieux de la plantation : élaguer les caféiers pour renforcer leur croissance, leur rendement, enlever les pousses, n’en laisser que deux, trois, éliminer les plants peu productifs, rénover les plantations dès que la génération précédente a dépassé son maximum.

C’est aussi écarter l’engrais chimique pour ne pas épuiser le sol. Il faut donc sortir de la culture intensive pour permettre une rotation des parcelles, leur mise en repos, leur enrichissement par la technique ancestrale du brûlis. Selon les besoins des arbres, utiliser un compost fait entre autres de la pulpe de la cerise de café, des feuilles et branches du caféier : rien ne se perd dans le café !

Enfin, la protection, avec des barrières vivantes : des plantes sont érigées en haies denses, retiennent le sol et le compost, empêchent l’érosion. La lutte contre les parasites est menée avec les moyens traditionnels : application de chaux et de cendre, pièges – comme pour la boca, qui vient manger le coeur de la cerise du café, en Amérique centrale. Et, pour les plantations sous ombrage - dont proviennent tous les cafés Malongo - la régulation thermique et le filtre naturel qu’offrent les arbres protecteurs est un élément déterminant pour le maintien de la bonne santé du caféier … et un encouragement à la biodiversité.

Ce sont quelques-unes des règles de la culture biologique du café déterminées par l’IFOAM, organisme international de direction, d’union et de soutien à la culture biologique dans le monde.
 

Le plus du choix Malongo :

Dans notre démarche de qualité, nous choisissons les cafés biologiques cueillis à la main : c’est la méthode du picking. Seules les cerises parfaitement mûres sont ramassées : une cueillette non polluante, un respect des rythmes du caféier (fleurs et fruits se côtoient), l’optimisation du rendement d’un arbre, opérer une seconde cueillette plutôt que de planter à perte de vue. Ces pratiques permettent le maintien de l’emploi sur place, et sont la garantie d’une qualité gustative optimale.
 

Transport et rôle du torréfacteur dans la chaîne bio

Le café biologique reçoit autant de surveillance et d’attention après sa cueillette, tout au long du process qui l’amènera jusqu’à la tasse du consommateur. o De la plantation à la coopérative, il est dépulpé, séché, déparché – dégagé de sa fine pellicule protectrice- et mis en sac de jute par des moyens exclusivement naturels.

De la coopérative au container d’exportation, il ne peut en aucun cas être stocké auprès de produits non biologiques.

Tous les récipients qui le recevront à partir de son acceptation dans notre usine seront systématiquement nettoyés selon un protocole précis pour préserver toute sa pureté.

 

Décaféiné et biologique

Malongo a retrouvé et adapté la technique la plus ancienne et la plus 

naturelle du décaféiné. Pas de produits chimiques… de l’eau ! L’innovation passe parfois par un retour à la source…
 

Café biologique, commerce équitable, éco-responsabilité, tradition… innovation

En mettant l’homme au cœur du système économique libéral, le commerce équitable tend à restaurer l’équilibre écologique– exclue le quantitatif, incite à la culture biologique et à la biodiversité – et permet un bond en avant de la qualité du café, du plaisir retrouvé dans l’authenticité, la multiplicité, la richesse et l’incroyable diversité de ses saveurs originelles.

Qualité, équité, respect de l’homme et de son environnement : chez Malongo, nous choisissons une démarche intégralement responsable. Pour contribuer au partage de ce choix par le consommateur, nous mettons constamment en oeuvre toute notre puissance d’innovation.