Fondation -
15·06·2019

EXPOSITION « UN TOIT, UN TRAVAIL, UNE TERRE »

Du 1er juillet au 22 septembre 2019, les Rencontres d’Arles présentent l’exposition « Un toit, un travail, une terre », un reportage photographique sur les réalités du commerce équitable à l’initiative de la Fondation Malongo.

UNE EXPOSITION EN 2 VOLETS

Le premier volet est tout d’abord illustré par les clichés de Lionel Astruc. Le photographe et journaliste s’est rendu au coeur de la coopérative UCIRI au Mexique. Son but : montrer au plus grand nombre, de manière pédagogique et objective, le travail et la vie sur place du Padre Van Der Hoff. Ensuite, le second volet met en avant les photographies du photoreporter Erick Bonnier prises au cours de ses périples. Pour donner un aperçu de la réalité du café, Erick Bonnier a sélectionné les plus parlantes et représentatives à ses yeux. Toutes les photographies choisies pour l’exposition ont été réalisées dans les zone intertropicales où interviennent Malongo et sa fondation.

EN PRÉSENCE DU PADRE VAN DER HOFF

Le cofondateur du label Max Havelaar sera présent à Arles le 1er et le 2 juillet à l’occasion du vernissage. L’exposition comprend, par ailleurs, plusieurs photographies inédites présentant ses activités et son quotidien au sein de la communauté de producteurs mexicains. Sa venue exceptionnelle en France sera également l’occasion de dévoiler son dernier ouvrage. Il y évoque la situation actuelle du commerce équitable. En effet, le Padre nous amène à comprendre les problématiques qui traversent la vie des petits paysans. Il nous explique ainsi comment ils ont mis en place un mouvement garantissant un marché plus juste et solidaire.

LA FONDATION ET LA PHOTOGRAPHIE

Cette exposition a vu le jour d’abord grâce à la persévérance d’Ondine Bréaud-Holland ainsi qu’aux relations privilégiées que Malongo entretient depuis toujours avec la photographie. Jean-Pierre Blanc et Jean-Christophe Galland ne se déplacent jamais sans leurs appareils lorsqu’ils se rendent dans les plantations de café. C’est d’ailleurs lors d’un voyage au Mexique que notre Directeur général prend un cliché des caféiculteurs de la communauté d’Uciri, qu’il décide par la suite d’apposer sur la boîte du Café des petits producteurs. Une boîte inchangée depuis le moment où Malongo s’est engagé dans la voie du commerce équitable.

La Fondation Malongo est heureuse de participer aux Rencontres de la photographie d’Arles, un événement de renommée internationale.