Fondation Malongo

 

«Le mot «culture» dérive de colere - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir, préserver - et renvoie primitivement au commerce de l'homme avec la nature, au sens de culture et d'entretien de la nature en vue de la rendre propre à l'habitation humaine». Hannah Arendt

Depuis 20 ans déjà, Malongo élargit ses actions au-delà de ce qui constitue son activité principale. La société débute sa propre collection en 1994 puis crée le département Culture six ans plus tard. En parallèle, la société s’implique dans des projets de développement, notamment auprès des petits producteurs. Elle organise également des colloques sur le commerce équitable et publie un journal du café avec des articles sur différents sujets. En 2006, le rayonnement est tel que Malongo pousse encore plus loin son engagement en créant sa propre Fondation d'entreprise : la Fondation Malongo, présidée par Xavier Rombouts. Administrée par des spécialistes de différemment domaines, elle fait intervenir des spécialistes en agronomie par exemple, des historiens ainsi que des spécialistes du secteur de la culture et du monde de l’art. Elle mène des actions en lien avec l'agriculture, la recherche scientifique mais fait également valoir le patrimoine et la création contemporaine dès lors qu'ils sont en lien, direct ou indirect, avec le café.

La Fondation s'engage dans des actions de différentes natures. Elle s'implique tout aussi bien dans des opérations d'urgence que dans des projets au long cours. C’est le cas du programme qu’elle mène à Uciri, au Mexique, où elle participe au renouveau de plusieurs plantations qui ont violemment été touchées par une maladie appelée rouille du caféier. Avec le MuCEM, elle a collaboré pendant de nombreuses années, dans le cadre d’ateliers de réflexion sur le café d’abord, puis dans l’élaboration de l’exposition Café in qu’elle a entièrement coproduite. À Cuba, elle a démarré en 2014 le projet Los Caminos del Café qui se poursuivra sur plusieurs années. À travers ce projet d’envergure, la Fondation participe à la restauration et à la valorisation du patrimoine caféier de la région de Santiago de Cuba.

Elle développe donc ses actions à de multiples échelles en France comme à l'étranger. Bien plus qu'un organe de mécénat, la Fondation privilégie l'échange et crée du lien en favorisant les passerelles entre les disciplines. Que ce soit auprès de l'Union Européenne, de grands musées comme le MuCEM ou auprès d'associations culturelles telles que l'Eclat à Nice, elle œuvre au rapprochement d'acteurs venus de plusieurs horizons.         

Enfin, elle engage ses valeurs au sein même de l'entreprise. D'une part, elle veille à ce que tous les projets phares soient présentés au personnel de l’entreprise à travers les personnes qui les portent (commissaires d’exposition, conservateurs du patrimoine, scientifiques de renom, …). D'autre part, elle facilite l'accès à la culture  en nouant des relations avec des institutions culturelles locales telles que le Théâtre National de Nice. 

 

 

AGRICULTURE

La Fondation aide au développement de structures de formation en relation avec des universités locales, elle favorise les échanges entre planteurs afin qu’ils bénéficient de  connaissances communes. Elle encourage la restauration d’anciennes plantations et intervient dans le cadre de projets qui associent  agriculture et culture.  Parmi les pays où elle intervient, le Mexique, le Laos et Sao Tomé.

Au Mexique, la Fondation a notamment appuyé de nombreux projets de diversification des revenus : écotourisme à Chayotepec, production agro-industrielles type jus de fruits, thé maracuja... Une implication qui démontre un réel engagement auprès des producteurs avec qui elle travaille.

 

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Impliquée dans les questions environnementales, la Fondation soutient la recherche scientifique et agronomique, en particulier quand celle-ci vise à alerter sur l'emploi des OGM, des pesticides et autres herbicides. Elle s'engage dans le développement d'une agriculture biologique, diversifiée et valorisant l'agroforesterie. 

 

CULTURE

La Fondation Malongo envisage la culture dans son sens le plus large, du patrimoine  matériel et immatériel à la création contemporaine. Depuis sa création, elle gère notamment la collection Malongo, une collection qui n'a cessé de s'enrichir. Si celle-ci lui permet d’enquêter sur l'histoire du café, la Fondation n'en demeure pas moins tournée vers l'avenir. Désireuse d’aborder le café dans toutes ses composantes, la Fondation s'est ainsi ouverte à la création contemporaine en soutenant de nombreux projets artistiques en lien avec ce breuvage mais en lançant également, en 2007, son premier concours Design. Enfin, la Fondation intègre le monde de l'édition en permettant à certains ouvrages d'être publiés hors des sentiers commerciaux habituels.